Le Plan Action Cœur de Ville

Un programme national pour faire réussir les centres des villes moyennes

A Valence, le plan « Action cœur de ville » est lancé

La Ville de Valence, Valence Romans Agglo, l’Etat et les autres partenaires ont signé une convention marquant leur engagement en faveur de la dynamisation du centre-ville

Vendredi 21 septembre 2018, une convention-cadre pluriannuelle 2018-2022 a été signée entre Valence, Valence Romans Agglo, l’État et les autres partenaires financeurs (Caisse des Dépôts et de Consignation, groupe Action Logement, Agence Nationale de l’habitat, Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, le Conseil départemental, le Conseil régional) et les partenaires locaux (Chambre de commerce et d’industrie et Chambre des métiers et de l’artisanat de la Drôme).

Signature de la convention cadre Action Cœur de Ville à Valence le 21 Septembre 2018

Par cette convention, les signataires s’engagent à déployer tous les moyens à leur disposition pour revitaliser le centre-ville de Valence, attirer des habitants, acquérir et réhabiliter des logements, développer une nouvelle offre commerciale et renforcer l’accès aux services.

« A Valence, le taux de vacance est inférieur à 7 % alors que la moyenne nationale est de 10,5 % environ. Malgré une conjoncture globale difficile, le commerce valentinois résiste. Cependant, si nous voulons construire le centre-ville de demain, il faut anticiper, coopérer et innover. C’est pourquoi le renforcement de l’attractivité et du dynamisme du centre-ville ainsi que la promotion du commerce sont au cœur de nos priorités. Je me réjouis que le gouvernement reconnaisse nos efforts et nous permette financièrement de les amplifier »

Nicolas Daragon, Maire de Valence et Président de Valence Romans Agglo.

Une politique volontariste en matière de commerce et d’aménagement du cadre de vie

Dès 2014, la Ville a lancé un plan d’action innovant destiné à dynamiser le centre-ville par des mesures originales et porteuses de sens pour les habitants, les commerçants, les entrepreneurs et l’ensemble des institutions et organismes du territoire.

Un large panel d’actions a été mis en œuvre, contribuant depuis le début du mandat à inscrire Valence comme la ville centre d’un territoire dynamique et en constant développement :

  • Mise en valeur de l’espace public et requalification des voies (exemples : rénovation du Champ de Mars, place Simone Veil, rue Pierre Sémard et parvis de la gare, renouvellement d’aires de jeux, rue Bouffier, rue Saunière, place Aristide Briand…) ;
  • Accès aux équipements, à l’offre culturelle et de loisirs (ouverture de la MPT du centre-ville, événements marquants comme le Tour de France et le Critérium, ou plus réguliers tels que le Rallye Monte-Carlo Historique, le Festival Sur le Champ, le Valence en gastronomie Festival, les Féeries d’hiver…) ;
  • Développement de l’accessibilité et de la mobilité (simplification de la politique de stationnement, réduction des tarifs, création des places bleues et gratuité 30 minutes…) ;
  • Développement de l’habitat en centre-ville (aide à la rénovation des façades, reconquête des îlots dégradés) ;
  • Développement du numérique (nouvelle version de l’application Smartphone Ville de Valence et de son site Web, déploiement de hotspots Wifi dans le centre-ville…).

Des actions concrètes et immédiates

Le plan d’action co-élaboré avec les acteurs du centre-ville de Valence et son territoire s’inscrit dans une logique de transversalité prenant en considération les thématiques suivantes : numérique (développement de la marque de centre-ville, signalétique connectée des parkings…), innovation (TIGA, à savoir Territoires d’innovation de grande ambition, concours de l’innovation commerciale sur le centre-ville), développement durable (mise en service de bus électriques, développement du vélo libre-service à assistance électrique, Agenda 21…) et animation du centre-ville (plus de 70 événements organisés depuis avril 2018 représentant une jauge de 200 000 personnes, relance d’une dynamique d’exposition temporaire au musée, évènements culturels plus fréquents…).

Des actions concrètes sont lancées :

  • Recrutement d’un directeur de projet de 2018 à 2023,
  • Conseils auprès des commerçants : valorisation des boutiques, de l’espace de vente et des vitrines,
  • Démarches marketing pour être visible sur les salons de prospection commerciale,
  • Développement de la marque « Mon cœur Valence » avec le déploiement d’arches au-dessus des rues piétonnes par exemple,
  • Rendus des études TIGA co-pilotées par la Ville, Valence Romans Agglo et le Groupe Archer (4 sujets d’expérimentation en centre-ville : pépinière d’entreprise, digitalisation, conciergerie de centre-ville et théâtralisation du parcours marchand),
  • Octroi d’aides par la Région aux petits commerces de proximité ou petites entreprises artisanales pour les aider à s’installer ou à se développer,
  • Réaménagement de la place Manouchian et de ses abords pour améliorer la qualité de l’espace public et du stationnement en centre-ville,
  • Requalification de la voirie autour de la gare pour améliorer la qualité de l’espace public, de la circulation et du stationnement dans ce secteur stratégique.
À propos d’Action Cœur de Ville
222 villes réparties dans toutes les régions bénéficieront d’une convention de revitalisation sur cinq ans pour redynamiser leur centre-ville. L’appui aux projets de chaque commune repose sur des cofinancements apportés par les partenaires : plus de 5 milliards d’euros mobilisés sur cinq ans, dont 1 Md€ de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 M€ en prêts, 1.5 Md€ d’Action Logement et 1 Md€ de l’Anah.
En savoir + : coeurdeville.gouv.fr